Plan d’action canadien sur la main-d'oeuvre du secteur agricole et agroalimentaire

Il est temps d'agir!

Pour savoir comment participer.

Joignez-vous aux organisations participantes, déjà engagées à l’égard du Plan d’action canadien sur la main-d’œuvre du secteur agricole et agroalimentaire.

Le canadien est une stratégie nationale fiable, une feuille de route visant à s'attaquer aux sérieuses pénuries de main-d'oeuvre du secteur agricole et agroalimentaire. Comme il est essentiel de maintenir la solidité de la chaîne de valeur de ce secteur, l'industrie de l'agriculture a déterminé que ces pénuries représentaient le plus grand problème de gestion des risques parmi tous les types de production et la chaîne de valeur. L'industrie agricole et agroalimentaire a besoin que sa main-d'oeuvre demeure concurrentielle mondialement pour profiter des occasions d'exportation qu'offre le programme de libre-échange du gouvernement fédéral et assurer aux Canadiens l'accès à des aliments sécuritaires et à prix abordable et la viabilité de la production alimentaire.

L'Équipe spéciale sur la main-d'oeuvre témoigne de la diversité canadienne, car elle rassemble des représentants de toutes les régions et de tous les aspects de la chaîne de valeur agroalimentaire, agriculteurs et intervenants de l'industrie. Avec plus de 64 partenaires de mise en oeuvre qui appuieront l'application du Plan d'action sur la main-d'oeuvre du secteur agricole et agroalimentaire, l'industrie est consciente qu'elle peut en faire plus en travaillant en collaboration pour trouver des solutions à ses importants problèmes de main-d'oeuvre.

Le Plan d’action sur la main-d'oeuvre définit et aborde certains défis uniques que doit relever le secteur agricole et agroalimentaire, notamment:

  • Image globale du secteur agricole
  • Pénurie de travailleurs qualifiés
  • Main-d'oeuvre vieillissante
  • Maintien dans le secteur des travailleurs qualifiés
  • Besoins divers de l'industrie : transport, hébergement ou transformation alimentaire
  • Caractère saisonnier du travail et courte durée de la saison de croissance et de récolte au Canada par rapport à d'autres régions
  • Manque de programmes de formation au Canada
  • Disparités régionales et concurrence pour le recrutement de travailleurs étrangers (principalement de la part d'autres secteurs)

Le processus de consultation de l'Équipe spéciale sur la main-d'oeuvre lui a permis de cerner le besoin de trouver des solutions aux problèmes de main-d'oeuvre et des manières de le faire et de formuler des recommandations pratiques et réalisables. Il est maintenant temps de procéder.

Le Plan d'action contient deux recommandations dont l'application répondra aux besoins immédiats et futurs de l'industrie, à savoir :

  1. Augmenter l'offre de main-d'oeuvre - en matière de travailleurs qualifiés et non qualifiés.
  2. Enrichir les connaissances et les compétences - des travailleurs de l'industrie.

« L'Équipe spéciale sur la main-d'oeuvre insiste sur le fait qu'il est urgent et indispensable que cette initiative soit lancée immédiatement car les problèmes de pénurie de main-d'oeuvre sont omniprésents, qu'ils compromettent les succès opérationnels actuels et qu'ils risquent de nuire à la santé future du secteur et de l'économie. » (Plan d'action sur la main-d'oeuvre, p. 9)

Il est temps d'agir! Cliquez ici pour savoir comment participer.

 Consultez le Plan d’action canadien sur la main-d’œuvre du secteur agricole et agroalimentaire.

Cliquez ici pour en savoir davantage sur les travaux en cours relativement au Plan d’action canadien sur la main-d’œuvre du secteur agricole et agroalimentaire.